autour-de-la-chaux-enduit-à-la chaux-enduit-chaux-écoconstruction-tuto-Normandie-chanvre-construction-création-sécurité

La sécurité

 Réaliser un chantier peut mettre votre corps à rude épreuve, a fortiori si vous n’êtes pas entraîné et ne connaissez pas les bons gestes.

Organisez votre lieu de travail

Organisez votre lieu de travail en distinguant clairement des zones de passage pour les véhicules, des zones de travail et des aires de stockage pour les matériaux et les gravats. Travaillez dans un chantier propre et bien rangé. Attention aux sols glissants, aux câbles, tuyaux et tubes dans le passage. L’accès au chantier doit être libre de toute embûche.

Sécurisez votre lieu de travail

Protégez les trémies, balisez et sécurisez les zones dangereuses : ruban, garde-corps, trappe, trousse de premier secours.

Le début de journée. Commencez votre journée par une tâche sans effort pour vous échauffer. Une fois que le corps est en marche, vous pouvez entrer dans l’effort. Je vous recommande des étirements le soir.

Prenez le temps

Ne courez pas ! Prenez le temps de bien caler les escabeaux, les échelles et les échafaudages. Attention au montage de l’échafaudage, respectez bien les normes de sécurité.

La protection individuelle

Attention à la poussière de chaux ! Mettez un masque anti-poussière, des protections auditives, des lunettes contre les éclaboussures. Si nécessaire, portez un casque de chantier, des chaussures de sécurité et des genouillères.

Personnellement, je n’arrive pas à faire de l’enduit avec des gants. Pour me protéger les mains, je les badigeonne avec de la crème hydratante, il suffit d’en appliquer 2 à 3 fois par jour.

La pelle

Quand vous pelletez du sable ou de la terre, gardez le haut du corps bien droit et pivotez avec le bassin et les hanches sans rentrer les genoux vers l’intérieur, en gardant les bras centrés au nombril pour ne pas vriller votre colonne vertébrale.

Les meuleuses

Important : les grosses meuleuses sont des machines très dangereuses. Si vous tronçonnez une pierre, une brique ou un agglo, positionnez-les sur un support bien stable, tenez la machine très fermement et positionnez vos jambes bien écartées de manière à être bien stable et de façon à ce que la lame ne puisse pas vous toucher si la machine se déporte.

Les échelles

Les échelles doivent être bien calées voire attachées pour les grandes hauteurs. Veillez à maintenir toujours trois points de contact sur les échelons lorsque vous montez ou descendez de votre échelle : soit deux mains et un pied, soit deux pieds et une main.

Très important : les échelles doubles ont un sens ! Si votre échelle est mise à l’envers, ses barreaux sont décalés. Quand vous descendez, vous pouvez vous retrouver le pied dans le vide. Sur les échelles professionnelles, on ne peut pas se tromper car les pieds ont un sens. Ainsi quand on descend, le pied repose tout le temps sur un barreau. Pour les échelles premier prix, l’erreur est facile.

Les règles de bases pour soulever une charge

  • Saisissez bien la charge à soulever avec toute votre main.
  • Quand vous soulevez, forcez avec vos jambes, votre dos doit rester droit.
  • Gainez votre bassin en contractant vos abdominaux.
  • Gardez votre tête bien droite, menton vers la poitrine.
  • Gardez la charge le plus près possible du corps.
  • Inspirez bien avant de soulever et respirer profondément tout au long de l’effort.

Trois manières de soulever un sac, ou une charge lourde

1. A l’arrachée

    • Positionnez le sac à plat entre les jambes.
    • Attrapez le sac à pleines mains et fermement.
    • Gainez votre bassin et basculez le vers le bas et vers le sac pour redresser votre dos.
    • Soulevez verticalement avec les jambes (comme un haltérophile) en ayant le dos droit.

2 Soulever avec appui du coude

  • Positionnez le sac verticalement entre les jambes (idem pour un agglo).
  • Positionnez le coude qui tient le haut du sac sur le genou.
  • Attrapez et soulevez le sac avec l’autre main, le poids du sac est réparti sur le genou via le coude, le dos ne force pas, puis posez l’autre coude sur l’autre genou.
  • Gainez votre bassin et basculez le vers le bas et vers le sac pour redresser votre dos.
  • Soulevez verticalement avec les jambes (comme un haltérophile) en ayant le dos droit ; la différence avec la technique précédente est que le sac est à hauteur des genoux donc plus facile à soulever.

3. Soulever avec un genou à terre

Si vous n’arrivez pas à garder le dos droit quand vous soulevez le sac, alors posez un genou à terre et gardez les recommandations des deux techniques précédentes.

Pour déplacer les charges lourdes

Utilisez un diable ou servez-vous de rondins et d’une barre à mine et du principe du levier. Pour certaines charges, il est préférable d’être deux voire plus.

Travaillez à hauteur

Le simple fait de surélever l’auge à hauteur évite de se pencher des dizaines de fois !

Pour les gros chantiers, organiser votre aire de travail de façon à éviter des efforts inutiles, par exemple en plaçant deux tréteaux et une planche près de la bétonnière quand vous préparez votre mélange dans des seaux ou pour réceptionner du mortier.

Se reposer

Lors d’un été particulièrement chaud, une petite sieste à l’ombre du mur en pierre s’est imposée après le déjeuner.

Un chantier occasionne de multiples dangers car les outils et les techniques utilisés ne vous sont pas familiers. Prenez votre temps pour vous adapter, vous organiser et travailler en sécurité, soyez vigilant !

Laisser un commentaire